Soins sans frontières

19 avril 2018

L’entrée de l’hôpital bloquée par un crocodile

Dans la ville zimbabwéenne de Hwange, la police a dû abattre un crocodile qui semait la terreur depuis plus de deux heures devant l’entrée d’un hôpital local. Certains ont affirmé que le crocodile avait attaqué quelqu’un quelques heures plus tôt et avait ensuite suivi sa victime jusqu’à l’hôpital. Cette histoire s’est avérée fausse, mais puisque le crocodile ne semblait pas vouloir abandonner son poste, la police a décidé de l’abattre. La présence de ce crocodile à cet endroit est curieuse, car le point d’eau le plus proche où l’on trouve normalement des crocodiles est à plus de 10 kilomètres de l’hôpital.

Accouchement dans le couloir

Sur le continent africain à nouveau, une Kényane a reçu des dommages et intérêts pour une curieuse affaire. En effet, un tribunal a condamné l’hôpital local à lui payer des dédommagements à hauteur de 20.000 euros car, après son accouchement dans le couloir de l’hôpital, la femme a été violentée physiquement et verbalement par le personnel de l’hôpital qui lui reprochait d’avoir « sali le sol ». Lorsque cette dame s’était présentée à l’hôpital pour accoucher, il n’y avait plus de lit disponible et elle avait dû rester dans le couloir. Sauf qu’elle y était toujours lorsqu’elle a accouché. Le juge a fait noter que les autorités « n’investissaient pas assez dans les soins de maternité ».

A la recherche de la taupe

Le 13 février dernier, le Prince Henrik, époux de la reine du Danemark, Margrethe II, est décédé des suites d’une infection pulmonaire, au Palais royal, conformément à sa volonté. Cependant, il avait été hospitalisé à deux reprises dans l’hôpital le plus important de Copenhague juste avant. Lors de sa dernière hospitalisation, quelques jours avant sa mort, les médias nationaux avaient été informés par une source provenant de l’hôpital que « Henrik n’avait plus que quelques jours à vivre ». Le service des relations publiques avait alors démenti l’information. La police a tout de même décidé d’ouvrir une enquête pour identifier «la personne qui a divulgué ce secret médical».

Le serrurier fraudeur

Le serrurier responsable du grand hôpital londonien Guy’s and St Thomas’ a été condamné à six ans d’emprisonnement. En tant que responsable des verrous et serrures de l’hôpital, il avait commandé de nouveaux verrous pendant de nombreuses années auprès d’un fournisseur. Mais un audit a révélé que les verrous commandés coûtaient parfois jusqu’à 1.000 fois le prix normal, et que le fournisseur n’était autre que le serrurier en personne. Son petit stratagème lui a permis de détourner plus de 600.000 livres sterling (soit environ 685.000 euros). Après sa condamnation, l’intéressé a présenté sa démission à l’hôpital.

Hoverboard : déjà 26.854 visites aux urgences

L’hoverboard est un gadget très populaire auprès des jeunes. Cependant, cette planche motorisée avec des roues sur les côtés n’est pas sans danger. Les chiffres aux Etats-Unis parlent d’eux-mêmes. En 2015 et 2016, 121.398 jeunes de moins de 18 ans ont eu un accident avec leur hoverboard. Et parmi eux, 26.854 ont dû se rendre aux urgences. L’âge médian et moyen des accidentés était de 11 ans, et il y avait davantage de garçons que de filles. Dans 40 % des cas, il s’agissait d’une ou de plusieurs fractures, dans 17 %, de commotions cérébrales et dans 13 %, de luxations. Les poignets, les avant-bras et la tête étaient les plus souvent touchés.